Météo
Meteo Mazamet

En savoir plus …

menu agenda

menu partenaires

menu statuts

menu reg inter

tarif carte

Centre de Loisirs

TARIFS SELON Quotient Familial : Consulter les tarifs  en cliquant ci-dessous

TARIFS 2016

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs Jeunesse

 Ancre Projet anim

L’accueil de loisirs

           Ouvert lors des vacances scolaires de 7h30 à 18h et les mercredis de 14h à 18h, l’accueil de loisirs accueille un public pré-ado, ados (11/16 ans). Il fait la passerelle entre l’accueil de loisirs liés enfance et ’adolescence.

 L’accueil de loisirs a pour but de proposer des activités et des sorties variées et novatrices pour permettre aux jeunes de découvrir de nouvelles pratiques (culturelle, artistique ou sportive) et de les ouvrir sur leur environnement (découverte de la région, rencontre avec d’autres jeunes).

 

L’équipe pédagogique :

 Notre rôle, en tant qu’animateur est d’apporter aux jeunes des outils leurs permettant de devenir critiques et autonomes. Dans ce sens l’animateur devra savoir adopter et conserver un comportement en cohérence avec cette démarche et représenter un modèle fiable pour les jeunes.

 Face à un ado, l’adulte doit se comporter comme un accompagnateur, un médiateur et un régulateur avec un souci d’écoute et de respect de la personne.

 –    Accompagnateur : cheminant aux cotés du jeune ‘’pour agir avec et pour lui’’, si nécessaire, afin de développer le sentiment de confiance en soi et la prise d’initiatives.

–    Médiateur : il  facilitera la relation entre les jeunes et des jeunes avec les adultes.

–    Régulateur : il veillera à ce que les relations interpersonnelles s’établissent dans le respect de chacun. Il facilitera la gestion des conflits avec le souci de la dignité de chacun et dans la recherche du bien commun.

 Il devra également savoir motiver les jeunes sur une activité pour les amener à aller jusqu’au bout lors qu’ils s’engagent sur un atelier et éviter les comportements consuméristes.

L’animateur a pour rôle d’assurer la sécurité physique et moral des jeunes, il devra par conséquent être attentif aux possibles conflits ou comportements violents.

 

Le projet d’animation :

             La programmation des activités s’inscrit dans la logique du projet pédagogique, et en accord avec les règles de sécurité.

 ‘’les activités sont le support qui permettront

à nos intentions pédagogiques de devenir réalité’’

Pour chaque vacance scolaire, l’équipe pédagogique devra construire son projet d’animation autour d’un thème ou d’une activité dominante en tenant compte des caractéristiques du public et des compétences de chacun.

 Le fonctionnement devra se faire en collaboration avec le secteur enfance. Ce lien permet une plus grand lisibilité tant au niveau de l’équipe d’animation qu’au niveau du fonctionnement.

  Orientation pour la saison 2012/2013

 Les 11-12 ans

Nous avons pu remarquer durant l’été, que des jeunes de 11 ans (qui allait passer en 6ème) fréquentaient déjà le secteur jeunesse. Leur comportement pouvait poser problème. Les animateurs faisaient davantage du flickage que clairement de l’animation. Cela pouvait perturber le bon fonctionnement des activités. Les plus grands ont pu proposer de réaliser un « protocole » pour les 11-12 ans qui arrivent que le secteur. 

Nous n’acceptons désormais, avec le secteur enfance, que seuls les enfants entrés en 6° (à partir de septembre et pas l’été précédent) pourraient passer au secteur ado. Des cas exceptionnels pourront être possibles avec l’accord des responsables des deux secteurs. Pour permettre aux enfants de 11 ans de mieux préparer ce passage il sera important de mettre en place des activités en liens avec les ados (sortie, sport, jeux…).

 Les filles

            Nous avons remarqué que peu de filles fréquentaient le secteur. Cependant le mini camp des 11-13 ans a été mixte et de nombreuses filles fréquentent cette année le Break danse.

            Un atelier soins du visage peut être mis en place un samedi après midi dans le mois et avec la possibilité de faire participer les mères.

 Le festival Les Z’arts

Il est important de continuer le projet de promotion des pratiques amateurs des jeunes en partenariat avec le lycée Soult Barbey Riess en incluant la notion des conduites à risques.

 Les ateliers d’arts plastiques (art contemporain)

            Chaque mercredi, j’animerais un atelier qui s’intitule « un artiste, une pratique » autour de l’art contemporain. Un partenariat peut être possible avec le centre d’art le lait à Albi qui interviendra déjà avec le collège Jean Louis étienne et Jeanne d’arc.

 Le fonctionnement commun entre le secteur enfance et jeunesse

             Le but de formaliser ses actions permettra une plus grande lisibilité et fonctionnalité des deux secteurs. Ce fonctionnement permet ainsi pendant les grandes vacances qu’un directeur peut fonctionner seul sur les deux secteurs.

            Ce fonctionnement commun peut se faire sur :

                        -le recrutement des animateurs peut se faire ensemble et permettre ainsi une plus grande souplesse en cas de sur effectif d’un secteur. Ceci permet au deux directeurs d’être reconnu face à l’équipe d’animation enfance jeunesse

                        -les taches quotidiennes (mise en place de la table et wc) avec une équipe mixte sauf en cas de sortie.

                        -le programme des vacances pourra être mis en commun. Cela permettra de mettre des actions communes et réduire ainsi le budget.

Un projet pédagogique pourra créer en commun de ce fait avec le service enfance afin de détailler les actions plus précisément.

 

Objectifs pédagogiques :

 1 – Eduquer les jeunes au respect

2 – Favoriser l’autonomie et la prise de responsabilité chez le jeune. Afin qu’il devienne acteur de son quotidien

3 – Amener les jeunes à s’épanouir au sein du groupe dans un esprit d’échange, d’entraide et de solidarité.

4 – Intégrer la démarche ECO-MJC dans le fonctionnement du centre de loisirs et investir les jeunes dans cette démarche.

 

 Objectifs opérationnels :

1 – Eduquer les jeunes au respect.

 On constate une dégradation sensible du comportement des enfants dans leurs relations avec les adultes et entre eux, ainsi qu’avec leur environnement urbain naturel.

 L’éducation au respect restera un des axes prioritaires :

 · Respect de soi (le jeune lui-même). Valorisation des jeunes dans ses compétences (projets jeunes)

· Respect des autres (jeune/jeune, jeune/adulte). Apprendre à écouter, à s’écouter.

· Respect de l’environnement naturel. Découverte du village et de son environnement.

· Respect du matériel. Veiller au respect des consignes d’utilisation, de rangement…

 

2 – Favoriser l’autonomie et la prise de responsabilité chez le jeune. Afin qu’il devienne acteur de son quotidien

 

La notion de « projet jeune » prend toute sont importance avec le public adolescent.

Il est nécessaire de considérer les jeunes comme des initiateurs de projets afin qu’ils puissent s’inscrire au mieux dans leurs futurs d’adultes citoyens.

On mettra en place un système d’autofinancement (lavage voiture, vente de gâteaux) afin qu’ils puissent partir vers des séjours couteux (ex : séjour ski) et qu’ils apprennent à gérer leur argent.

Les parents ne doivent pas être considérés comme « des portes monnaies ». C’est ainsi que les jeunes montreront qu’ils sont capables de prendre des initiatives et de gérer leur argent.

Il est important de rendre les jeunes actifs dans la vie de groupe en  participant au rangement, présentant des activités, en participant à l’élaboration du programme d’activités. Leurs permettent de développer leurs projets, leurs envies en étant à leur écoute et en les accompagnants dans la réalisation du projet.

 

Les Moyens :

 –Organiser des débats lors des soirées vidéo ou en rapport avec un projet (sécurité routière, environnement, violence…).

Mise en place d’un ‘’coin’’ Info dans la salle d’activité Ado

(Santé,  prévention, sorties événements, job d’été…).

-Organiser des rencontres, des sorties ou des soirées avec d’autres MJC.

Profiter des camps ou des sorties pour leur faire découvrir aux jeunes leur environnement (patrimoine, nature, culture…).

Utiliser les médias  qu’ils privilégient (informatique, vidéo, musique) pour leur faire découvrir d’autres pratiques.

Proposer des sorties variées et amener les jeunes dans des lieux culturels qu’ils fréquentent peu, voir pas du tout (concert, festival, expo, théâtre).

 

3 – Amener les jeunes à s’épanouir au sein du groupe dans un esprit d’échange, d’entraide et de solidarité.

  Dans un monde en pleine mutation, il est important de rappeler aux jeunes les valeurs humaines. Valeurs qui se perdent de plus en plus dans l’univers « du chacun pour soi ». Il est donc essentiel de favoriser les échanges, et les activités qui valorisent ses valeurs.

 

Les Moyens :

Veillez au respect de chacun et favoriser le dialogue dans la gestion des conflits.

Sanctionner les injures et autres expressions, ne pas laisser passer les comportements agressifs ou discriminants.

Mise en place de temps de parole et d’échange. Ces temps seront l’occasion pour l’équipe de faire le point sur l’organisation ou les activités (rassemblement matin et après-midi) et de permettre à chacun de s’exprimer.

Privilégier, dans les activités et le fonctionnement, la coopération et l’entraide.            

« faire ensemble plutôt que faire pour soi »

 

4 – Intégrer la démarche ECO-MJC dans le fonctionnement du centre de loisirs et investir les jeunes dans cette démarche.

            Une des définitions de l’écologie est liée aux préoccupations environnementales liées aux évolutions climatiques, à la dégradation du cadre de vie local ou planétaire qu’elles soient dues à la pollution, au réchauffement climatique ou aux activités de l’homme. Cette utilisation du mot écologie vient de la naissance des mouvements écologiques dans les années 1960.

Dans ce cadre l’écologie prend en compte l’action de l’homme sur son environnement afin d’en limiter les conséquences négatives et destructrices : pollution, destruction des écosystèmes, effet de serre, réchauffement de la planète, déforestation …

            L’écologie prend donc une grande place dans nos vies : dans le quotidien, à l’école, à la tv, dans les supermarchés.

  Il est important de faire ce lien à la MJC en sensibilisant les  animateurs et les jeunes.

Les Moyens :

  –Sensibiliser les jeunes au respect de l’environnement par la pratique d’activités de pleine nature.

Sensibiliser les jeunes au développement durable en ayant une attitude cohérente (utiliser du matériel de récupération, privilégié le ‘’faire soi-même’’ plutôt que le ‘’aller acheter’’, éviter le gaspillage…).

Informer les jeunes des actions mise en place dans le cadre du projet éco-mjc et les faire participer à ces actions quand cela est possible (mise en place du tri des déchets par exemple).

 

Les actions et les moyens pour atteindre les objectifs

S’agissant d’une structure pour adolescents, le choix des activités reposera principalement sur l’engagement des jeunes.

Cette mobilisation nécessite néanmoins un apprentissage progressif. A ce titre et pour les plus jeunes, il convient d’exprimer ses envies, ses attentes et de participer à certaines tâches organisationnelles. Pour les plus âgés, il convient de s’impliquer véritablement dans la mise en œuvre de projets (être acteur et non consommateur).

Fondées sur les attentes et les projets des jeunes, ces activités possèdent nécessairement un caractère varié (pratiques sportives, culturelles, artistiques, ludiques….)

De la nature des activités dépendront également la taille des groupes et la mise en place de règles de conduites spécifiques.

Le fonctionnement général de l’accueil reposera sur le respect d’un règlement intérieur élaboré avec les adolescents. Ce dernier ne possèdera pas un caractère immuable : il évoluera en fonction des situations rencontrées.

 

Les animateurs sont garants de la sécurité physique, psychologique et morale des jeunes. A l’écoute des adolescents, ils les accompagnent et les guident dans l’élaboration de leurs projets.

Evaluation :

 Des bilans collectifs seront effectués en cour et à la fin des vacances. Chacun de ces bilans sera l’occasion de reprendre les objectifs pédagogiques avec l’équipe et d’évaluer notre travail. Chaque fin d’été ces bilans seront repris et travaillés par l’équipe permanente pour déterminer les orientations de la nouvelle année scolaire.